La levée des sanctions sur Rusal pèse sur l’aluminium

le 18/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La demande devrait néanmoins surpasser l’offre et pousser à terme les prix à la hausse au cours de l’année, à moins d’un fort ralentissement en Chine.

Les industriels consommateurs d’aluminium peuvent respirer, le Sénat américain a échoué mercredi soir à bloquer la levée des sanctions américaines contre Rusal et sa maison-mère EN+, le plus gros producteur du métal en dehors de Chine. D’ici fin janvier, les stocks d’aluminium de la société russe...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi