Le «shutdown» freine les fusions-acquisitions outre Atlantique

le 16/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La fermeture partielle ou totale des principaux régulateurs depuis le 22 décembre ralentit les projets de rapprochement ou d'introduction en Bourse. Le gendarme des marchés (SEC) a renvoyé chez eux 94% de ses 4.400 salariés. Parmi les plus gros projets d'IPO de l'année, les sociétés de VTC Uber...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi