Les projets de normalisation monétaire de la Riksbank sont contrariés

le 30/11/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La contraction du PIB suédois au troisième trimestre pourrait pousser l’autorité à reporter sa première hausse des taux depuis 2011, à février 2019.

La contraction surprise du PIB suédois devrait contrarier les projets de la Riksbank. L’activité du pays s’est contractée de 0,2% au troisième trimestre, ce qui ne s’était plus produit depuis 2013, alors que le consensus la voyait progresser de 0,2%, et la banque centrale du pays, de 0,3%. «Dans...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi