Les dettes AT1 subissent les tensions de marché

le 10/10/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Van Lanschot et Volksbank ont renoncé à venir sur le marché primaire, les banques italiennes et Danske Bank pesant aussi sur le secondaire.

Les obligations bancaires CoCo additional tier 1 capital (AT1) sont sous pression. Le néerlandais Van Lanschot a été le dernier établissement financier à annuler hier une émission de titres AT1 en euro, en évoquant des circonstances de marché défavorables, malgré l’appui de Goldman Sachs et de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi