Le Fonds souverain saoudien se fait prêter 11 milliards de dollars

le 18/09/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le fonds souverain saoudien; le Public Investment Fund (PIF).
(Crédit PIF.)

Le Fonds souverain d'Arabie saoudite a sécurisé un prêt international de 11 milliards de dollars, a-t-il annoncé lundi. Il avait cherché en vain à lever des milliards de dollars via l’entrée en bourse du géant pétrolier Aramco pour financer la diversification économique du royaume, encore trop dépendant du pétrole. Or, le PIF cherche à porter ses actifs à 400 milliards de dollars d’ici 2020. Ils sont estimés actuellement à 230 milliards de dollars, principalement sous forme de participations dans des sociétés comme SABIC (pétrochimie). Depuis l’effondrement des cours du pétrole mi-2014, l’Arabie saoudite, premier exportateur mondial de brut, a accumulé plus de 260 milliards de dollars de déficits budgétaires, et a emprunté plus de 100 milliards de dollars pour aider à financer ce déficit. 

Sur le même sujet

A lire aussi