Candriam et Ofi s’associent dans les stratégies d’arbitrage actions

le 11/09/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’ex-Dexia AM a noué un partenariat pour continuer la gestion du fonds Ofi Risk Arb Absolu sous forme d’un FCP nourricier.

IPO à la Bourse de Paris.
Ofi Risk Arb Absolu et Candriam Risk Arbitrage ont des stratégies similaires visant à exploiter les opportunités d'arbitrages.
(Crédit Thinkstock.)

Le pôle de performance absolue de Candriam s’enrichit. L’ex-Dexia AM vient en effet de nouer un partenariat avec Ofi AM, qui permettra au gérant d’actifs de poursuivre la gestion du fonds Ofi Risk Arb Absolu sous forme d’un fonds commun de placement (FCP) nourricier, avec à la clé 300 millions d’euros d’encours supplémentaires. Cela portera les encours totaux à 1,5 milliard d’euros dans les stratégies d’arbitrage actions. Concrètement, le véhicule sera désormais investi dans Candriam Risk Arbitrage, dont la gestion est confiée à Fabienne Cretin et Stéphan Dieudonné, jusque-là en charge d’Ofi Risk Arb Absolu, afin de dupliquer la même philosophie de gestion.

«La gestion à performance absolue suscite beaucoup d’attention de la part des investisseurs institutionnels dans le contexte de marché actuel», commente Candriam. L’arrivée d’une nouvelle équipe reconnue sur le Risk Arbitrage ainsi que des encours maintenant significatifs sur cette stratégie devraient permettre à Candriam de bien positionner la stratégie.»

Lancé en mars 2011, Ofi Risk Arb Absolu exploite les opportunités d'arbitrages générées par les inefficiences de marché lors de l’annonce d’opérations de fusion-acquisition. Principalement en Europe et aux États-Unis, le véhicule couvre systématiquement le risque de change et vise une performance supérieure à l'Eonia capitalisé assortie d'une volatilité de l'ordre de 5% sur un horizon de placement de 3 ans minimum. Les cinq principales sources de gain l’an dernier ont été constituées par Alere, Syngenta, SFR Group, NXP Semiconductor et Actelion. La performance sur la part I est ressortie à 1,66% l’an dernier assortie d’une volatilité de 0,89%, contre -0,36% pour l’Eonia. Depuis sa création, le fonds a engrangé près de 13%. Focalisé sur une stratégie similaire, Candriam Risk Arbitrage a quant à lui afiché en 2017 une performance moins généreuse de 0,87%.

Cette annonce intervient quelques mois après celle du transfert à Candriam de la gestion interne directe de Neuflize OBC, qui a apporté à l’ex-Dexia AM 8 milliards d’euros de fonds ouverts et de mandats et fonds institutionnels. Le groupe a par ailleurs annoncé en début d’année l’acquisition de 40% du capital de Tristan Capital Partners. Ce gestionnaire immobilier londonien né d'un spin-off d'AEW affichait alors 9,1 milliards d'euros sous gestion. Depuis le début de l’année, Candriam a enregistré une collecte de 7,5 milliards d’euros.

Sur le même sujet

A lire aussi