Les sociétés de gestion préparent l’après-Brexit au Luxembourg et en Irlande

le 05/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

64% des sondés envisagent de lancer des produits transfrontaliers d’ici à 5 ans, selon une étude d’Oxford Economics pour State Street.

La distribution transfrontalière n’est plus un choix, c’est une évidence. 64% des gestionnaires d’actifs envisagent de créer des fonds domiciliés à l’étranger dans les cinq ans qui viennent, montre une étude dévoilée hier, réalisée par le cabinet Oxford Economics pour le compte de State Street....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi