L’AG de Carrefour vote les rémunérations des dirigeants malgré une vive contestation

le 15/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Carrefour groupe de distribution
(Bloomberg)

Si toutes les résolutions présentées ce matin en assemblée générale par Carrefour ont été adoptées, en dépit d’une ambiance particulièrement tendue, les actionnaires ont fortement contesté la rémunération de leurs dirigeants. A commencer par celle de l’ancien PDG, Georges Plassat, âgé de 68 ans, qui bénéficie d’une rémunération totale d’environ 13 millions d’euros, dont une indemnité de départ assortie d’un engagement de non-concurrence de près de 4 millions d’euros. Elle n’a recueilli que 68,32% des votes.

L’actuel PDG, Alexandre Bompard, a obtenu un score de 74,26% pour son say-on-pay et de 73,87% pour sa politique de rémunération 2018.

Par ailleurs, le mandat d’Alexandre Bompard au conseil a été renouvelé à 88,9%. Les deux administratrices rejoignant le conseil, Aurore Domont et Amélie Oudéa-Castera, ont obtenu près de 99% des suffrages.

Sur le même sujet

A lire aussi