Le Brésil met un coup d’arrêt à son cycle d’assouplissement monétaire

le 18/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Face aux risques liés à la chute récente du real, la banque centrale a préféré maintenir son taux Selic à un niveau déjà historiquement bas de 6,5%.