L’approvisionnement en aluminium est-il en péril ?

le 03/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le marché a logiquement réagi aux sanctions américaines contre Rusal, mais il est encore difficile d’anticiper une pénurie.

Les prix de l’aluminium à Londres et ceux de l’alumine se sont envolés de près de 30% dans les deux semaines suivant l’annonce, le 6 avril, des sanctions américaines contre l’entreprise russe Rusal. Or, depuis le 23 avril, le Trésor américain semble privilégier la voie du compromis en offrant un...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi