RWE réduit son exposition coûteuse à la dette hybride

le 03/10/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe a annoncé la semaine dernière le remboursement de plusieurs lignes d’un montant total équivalent à environ 550 millions d’euros.

RWE a bousculé le segment de la dette hybride corporate la semaine dernière en annonçant une offre de rachat portant sur ses instruments émis en euro, livre sterling et dollar annulables (callable) à partir de 2019 d’un montant total maximum équivalent à 550 millions d’euros. Cette décision...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi