L’Arabie saoudite mène le bal des émissions en dollars des émergents

le 03/10/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après les 12,5 milliards de dollars émis par le royaume saoudien, Abou Dhabi pourrait porter le total des émissions du Moyen-Orient à un nouveau record.

Les pays du Moyen-Orient accroissent leur empreinte sur le marché de la dette internationale. Cette fois, c’est Abou Dhabi, qui abrite environ 6% des réserves pétrolières mondiales, qui a engagé Bank of America Merrill Lynch, Citigroup, First Abu Dhabi Bank, HSBC et JPMorgan comme teneurs de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi