L’euro remonte malgré le discours de Mario Draghi

le 20/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L’euro remonte malgré le discours de Mario Draghi
(Bloomberg)

La Banque centrale européenne (BCE) n'a pas touché à ses taux directeurs ce jeudi, comme on s'y attendait, laissant même la porte ouverte à une augmentation des rachats d'actifs si la conjoncture se dégradait. Après avoir évoqué la perspective d'un tour de vis le mois dernier, le président Mario Draghi a signalé que tout changement n'interviendrait que progressivement, préparant le terrain à une possible discussion en septembre concernant le très attendu dénouement progressif du programme de rachat d'actifs. « Nous devons être tenaces et patients parce que nous n'y sommes pas encore, et aussi prudents », a déclaré celui-ci lors de sa traditionnelle conférence de presse suivant la décision monétaire de l'institut d'émission.

Il a souligné que le conseil des gouverneurs avait été unanime à la fois sur la décision de ne pas modifier le pilotage des anticipations et sur celle de ne pas définir de date précise pour ce qui est de discuter des changements à apporter à la politique monétaire à l'avenir, se contentant de dire qu'une telle discussion devrait avoir lieu cet automne.

L'euro et les rendements obligataires européens ont dans un premier temps reculé après la déclaration introductive de la banque centrale. Mais la monnaie unique est remontée par la suite au-dessus de 1,15 dollar pour atteindre un plus haut de 14 mois face au billet vert et les rendements obligataires de la zone euro se sont redressés.

Sur le même sujet

A lire aussi