Robert Ophèle veut faire de l’AMF une référence en Europe

le 19/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Robert Ophèle veut faire de l’AMF une référence en Europe

Le favori pour prendre la présidence de l'Autorité des marchés financiers (AMF) veut faire d'elle « le superviseur de référence dans l'Union Européenne ». Robert Ophèle, actuellement second sous-gouverneur de la Banque de France, était entendu ce matin par la commission des finances de l'Assemblée nationale après avoir été proposé la semaine dernière par l'Elysée pour prendre la présidence du gendarme boursier. Lors de son audition, ce diplômé de l'Essec, qui a fait toute sa carrière à la Banque de France, a estimé que le rôle du régulateur européen des marchés financiers, l'Esma, devait être « renforcé » et que la place du régulateur français à l'Esma devrait être « très importante » et « peut-être prépondérante après le départ de la FCA [ndlr : le régulateur] britannique ». 

Interrogé à plusieurs reprises sur les conséquences du Brexit, notamment sur la Place de Paris, Robert Ophèle a estimé que la conception d'équivalence de la réglementation européenne avec celle des pays tiers devait être « complètement revisitée » dans le contexte du départ du Royaume-Uni de l'Union européenne. Il a aussi insisté sur le fait que la localisation à Londres de chambres de compensation importantes pour le système financier européen posait un « problème de souveraineté ».

Sur le même sujet

A lire aussi