Les banques centrales temporisent le durcissement de leur discours

le 05/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Riksbank suédoise et la RBA australienne n'ont pas suivi hier les propos plus durs de la BCE, de la BoE et de la banque du Canada la semaine dernière.

La vive réaction des marchés après le durcissement des discours prononcés la semaine dernière par les présidents de plusieurs grandes banques centrales mondiales (BCE, BoE et Banque du Canada) a jeté un froid. La Riksbank a certes retiré hier son biais accommodant à sa réunion, mais la chute de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi