Bruxelles veut alléger le fardeau du reporting sur les dérivés

le 09/05/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Commission propose de réduire les obligations de déclaration des transactions aux référentiels centraux de données. L'AFTE et l'AFG apprécient.

Les entreprises ont bon espoir d’avoir à mobiliser moins de temps et d’argent pour appliquer la régulation européenne sur les échanges de produits dérivés. La Commission a présenté la semaine dernière une proposition de révision du règlement Emir de 2012 censé mieux encadrer les marchés de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi