Les tensions sur le marché obligataire européen se poursuivent

le 22/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les obligations d'Etat françaises sont les plus vulnérables. Le taux 2 ans allemand plonge en territoire négatif.

Les tensions se poursuivent sur le marché des obligations d’Etat de la zone euro. Le FESF a prolongé sa courbe en émettant hier des obligations de maturité à 39 ans pour un montant d’un milliard d’euros, à un spread de 60 pb au-dessus du taux midswap. Le fonds a également renforcé la partie...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi