Le coût de la garantie contre un défaut français augmente

le 22/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le coût d'une garantie contre un risque de défaut de l'Etat français sur sa dette a atteint hier son plus haut niveau depuis plus de trois ans, reflétant l'incertitude sur l'issue de l'élection présidentielle d'avril-mai. Les swaps de défaut de crédit (CDS) sur la dette française, des instruments...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi