L’offre immobilière se fait rare en Allemagne

le 19/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les principaux marchés allemands souffrent, à l’instar de Paris, de l’engouement des investisseurs. L’impact du Brexit devrait commencer à peser sur Londres.

L’Ile-de-France n’est pas le seul marché des bureaux européens à faire face à une pénurie d’actifs prime sécurisés. Les investisseurs se sont également précipités sur les marchés allemands, plus fragmentés et moins profonds. «Les constructions ont été et demeurent relativement modestes», note...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi