Les marchés pétroliers veulent croire à la réduction de production de l’Opep

le 29/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La volatilité a chuté et les prix continuent de monter alors que les investisseurs ont réduit leurs paris sur une baisse des prix.

Les marchés pétroliers veulent croire à la réduction de production de l’Opep
Les prix du pétrole ont continué de monter cette semaine, enregistrant des gains de 2% environ à plus de 54 dollars (52 euros) le baril de brut léger américain (WTI), au plus haut depuis juillet 2015. Les volumes échangés sont toutefois bien plus faibles qu’habituellement, et la volatilité est...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi