Les créanciers renvoient leurs experts à Athènes

le 06/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les ministres des Finances de la zone euro se sont mis d’accord sur un allègement de la dette de 20% de PIB à l’horizon 2018 mais exigent des précisions sur les réformes afin de s’assurer l’appui financier du FMI.

Les Européens ont dû renoncer lundi à obtenir rapidement le soutien du FMI dans le troisième programme grec. «J’espérais que l’on y arriverait avant la fin de l’année. Mais, pour être réaliste, je ne pense pas que cela soit possible», a déclaré le président de l’Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem au...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi