Matteo Renzi met les taux italiens sous tension

le 14/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le président du Conseil italien a laissé entendre lundi qu'il pourrait quitter ses fonctions si le référendum portant son projet de réforme constitutionnelle se traduisait par un échec le 4 décembre. Interrogé sur son avenir en cas de victoire du «non» lors du scrutin, Matteo Renzi a expliqué à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi