L’Opep signe un accord fragile et frileux

le 30/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les limites internes et externes de l’accord sont déjà apparentes moins de 24 heures après l’annonce d’une première réduction de production en huit ans.

L’Opep signe un accord fragile et frileux
L’Opep a toujours eu des difficultés à faire respecter ses quotas de production.
(Crédit Statoil.)
La réaction des marchés à l’accord d’Alger est à l’image des annonces: un premier pas positif mais à confirmer. Après un gain de plus de 5% une fois l’accord annoncé, les cours du pétrole ont amélioré leur progression hier en fin de journée pour atteindre 48 dollars par baril pour le WTI et 49,5...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi