La Cour des comptes insiste pour un transfert des dettes de l’Acoss à la Cades

le 21/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les dettes de l’Acoss, financées à court terme, restent sensibles au risque de taux et devraient être transférées rapidement à la Cades.

Mêmes causes, mêmes effets. La Cour des comptes a rappelé, lors de son rapport annuel sur les comptes de la sécurité sociale, la sensibilité du financement à court terme des déficits portés par l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) aux risques de taux. Malgré le transfert...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi