Le marché de bureaux francilien maintient le cap

le 15/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’engorgement du quartier central des affaires pousse les utilisateurs à s’intéresser aux autres quartiers parisiens et aux départements limitrophes.

La légère baisse visible sur l’Ile-de-France, de 2,5% en variation trimestrielle d’après les chiffres fournis par BNP Paribas Real Estate, ne doit pas faire oublier la dynamique favorable de l’immobilier d’entreprise depuis le début de l’année. Cette faiblesse est largement due à un mois de juin...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi