L’impasse politique menace le dynamisme de l’économie espagnole

le 06/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un troisième scrutin législatif se profile alors que l’Espagne doit présenter son budget 2017 à l’Union européenne d’ici au 15 octobre.

L’échec de Mariano Rajoy à établir un gouvernement en Espagne n’a pas beaucoup pesé sur les marchés financiers. Après un bond de 12 points de base suite au vote négatif de mercredi, le rendement des obligations souveraines à 10 ans s’est détendu en dépit d’un nouvel échec vendredi pour atteindre...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi