Le Premier ministre espagnol scelle un pacte avec les libéraux

le 29/08/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Il manque à Mariano Rajoy six voix pour atteindre la majorité absolue nécessaire lors du premier tour du vote de confiance prévu mercredi.

L’Espagne fait un premier pas pour sortir de la paralysie politique dans laquelle le pays est enlisé depuis décembre dernier. Le parti populaire (PP) du Premier ministre sortant Mariano Rajoy (137 députés) et le parti libéral Ciudadanos (32 députés), dirigé par Albert Rivera, ont signé hier un...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi