Faute de réformes, la BCE devra agir, estime Benoît Cœuré

le 24/08/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si les pays membres de la zone euro négligeaient de mettre en œuvre une réforme structurelle et budgétaire indispensable, la Banque centrale européenne (BCE) risquerait d'être dans l'obligation d'assouplir à nouveau sa politique monétaire pour tenter d'atteindre son objectif d'inflation, a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi