L’économie britannique s’offre un répit avant de plonger

le 28/07/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le PIB du Royaume-Uni a progressé à un rythme plus fort qu’attendu de 2,2% au deuxième trimestre, mais les derniers chiffres pointent vers une récession au second semestre.

Les velléités d'indépendance du Royaume-Uni ont un prix. En accélérant à un rythme trimestriel de 0,6% au deuxième trimestre, après celui de 0,4% enregistré au cours des trois premiers mois de l’année, la croissance du PIB britannique a été notamment portée par le secteur des services, qui...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi