George Osborne espère attirer les investisseurs en réduisant l’impôt sur les sociétés

le 05/07/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une politique fiscale agressive est envisagée par le ministre des Finances britannique mais son implémentation pourrait s’avérer difficile, avertit l’OCDE.

Le ministre britannique des Finances George Osborne
Le ministre britannique des Finances, George Osborne, veut faire de son pays un paradis fiscal.
(Crédit European Union)
L’avenir du Royaume-Uni hors de l’Union européenne (UE) pourrait passer par une réduction drastique du taux d’imposition sur les sociétés. Déjà ramené à 20% au 1er avril 2015, alors qu’il s’élevait encore à 28% début 2011, George Osborne, le ministre des Finances du gouvernement de David Cameron,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi