Taylor Nelson Sofres et GfK créent le numéro deux mondial des études de marché

le 03/06/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le groupe britannique Taylor Nelson Sofres et l'allemand GfK ont décidé d'une fusion entre égaux pour créer le numéro deux mondial des études de marché, avec une capitalisation boursière d'environ 2,4 milliards d'euros. Taylor Nelson Sofres (TNS), qui avait rejeté une offre de 996 millions de livres sterling (1,25 milliard d'euros) de la part du groupe publicitaire britannique WPP, allait proposer 11,74 nouvelles actions TNS pour chaque action GfK. Si les actionnaires de GfK acceptent l'offre, les actionnaires des deux groupes détiendraient ainsi chacun 50% du capital du nouvel ensemble, appelé GfK-TNS. TNS est le troisième acteur mondial du secteur, avec un portefeuille de clients qui comprend Procter & Gamble et Unilever, tandis que GfK se situe en cinquième position et travaille, entre autres, avec Panasonic et Henkel. Un rapprochement de ces deux groupes aurait de quoi inquiéter le leader du marché, AC Nielsen.

A lire aussi