Suez sélectionne EDF, ENI et E.ON pour la reprise de Distrigaz

le 27/03/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le choix final sera fait avant la fin juin. Avec cette nouvelle étape, Suez et GDF restent dans les clous pour boucler la fusion au premier semestre

Suez et GDF avancent pas à pas vers la fusion. Hier, c’est du côté des engagements pris envers Bruxelles, qu’une étape de plus a été franchie. Suez a annoncé avoir sélectionné trois candidats pour la reprise de sa part dans Distrigaz : EDF, ENI et E.ON.

Distrigaz étant coté à Bruxelles, il est aisé d’obtenir une valorisation pour les 57,25 % de Suez. Au prix du marché, cette part vaudrait 2,3 milliards d’euros. Mais au-delà du prix, les deux partenaires seront surtout attentifs aux actifs proposés en retour. Car c’est bien un paiement en actifs que souhaitent Suez et GDF, qui ont déjà dit qu’ils n’avaient pas spécifiquement besoin de cash. «Nous sommes ouverts à tous les actifs présents sur notre zone de chalandise», indiquait récemment à L’Agefi, le PDG de GDF, Jean-François Cirelli (L’Agefi du 28 février).

Une autre cession suivra, celle des 25 % que détient GDF dans la SPE. Le processus est là aussi engagé. Mais GDF n’a pas encore communiqué sa « short list ».

Parallèlement aux cessions imposées, d’autres dossiers restent à boucler avant la fusion. Sur un plan réglementaire, l’avis consultatif du comité central d’entreprise (CCE) est attendu courant avril. Celui du comité d’entreprise européen a été rendu le 11 mars.

L’autre grand chantier concerne la préparation de la mise en Bourse de Suez Environnement qui aura lieu « concomitamment à la fusion », a déjà dit Suez. C’est dans cette optique que sera organisée le 4 avril prochain une réunion de présentation détaillée des activités de Suez Environnement.

Compte tenu des étapes déjà franchies et des chantiers à finaliser, « les conseils d’administration de GDF et de Suez devraient se réunir en mai, date à laquelle la fusion sera effective dans les esprits », estimait fin février Jean-François Cirelli. Restera à faire valider la fusion par les AG, environ un mois plus tard.

Visiblement le calendrier n’a pas subi de modification. Les deux partenaires semblent toujours tabler sur une fusion effective au premier semestre. Hier, le communiqué de Suez précisait en effet que le choix du repreneur de Distrigaz « sera arrêté avant fin juin 2008 (…) afin que la transaction puisse avoir lieu dès la réalisation de la fusion entre Suez et GDF ».

A lire aussi