Regain de spéculations autour de British Energy

le 11/04/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

EDF envisage à son tour une offre sur British Energy mais ne veut pas surpayer et cette offre serait inférieure à 700 pence par action, a déclaré à Reuters une source proche du dossier. Le groupe britannique serait déjà l'objet d'une offre proche de 700 pence en numéraire de la part de l'allemand RWE et d'une offre toute en titres du britannique Centrica. Par ailleurs, Gérard Mestrallet, PDG de Suez, a indiqué vendredi matin que le groupe n'envisage pas de racheter British Energy d'ici à sa fusion avec Gaz de France, prévue d'ici à la fin juin, sans exclure de regarder le dossier après.

A lire aussi