Avec ses performances 2007, PSA tient le cap

le 14/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le constructeur maintient ses perspectives 2008 en dépit d’un environnement plus difficile. Le pôle automobile soutient la progression des marges

Un rebond de l’opérationnel 2007 au-delà des attentes a permis au titre Peugeot de rebondir de près de 10 % en deux séances ! « Le groupe est sur la voie du redressement, se félicite Christian Streiff, président de PSA,  tous nos indicateurs sont en ligne avec Cap 2010. »

Le constructeur automobile ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Après un rebond de 0,9 point de sa marge opérationnelle à 2,9 % (et même 3,1 % au second semestre), grâce au pôle automobile avec une marge de 1,8 % (+1,2 point), PSA anticipe une marge de 3,5 % cette année et vise toujours les 5,5 % à 6 % à horizon 2010. Il maintient son objectif de hausse d’environ 5 % de ventes de véhicules en 2008, entre 3.550.000 et 3.650.000 unités. Une croissance qui devrait s’intensifier au second semestre, compte tenu des nouveaux lancements (cinq au Mercosur, cinq en Chine et une dizaine en Europe), malgré un environnement économique plus difficile que l’an dernier. Si PSA anticipe une croissance des marchés émergents plus faible que l’an dernier, elle devrait rester à deux chiffres. Le marché européen devrait reculer légèrement. Quant aux matières premières, elles devraient encore peser négativement d’environ 300 millions d’euros en 2008, prévient Christian Streiff. En revanche, les 632 millions d’euros de charges exceptionnelles (frais de restructuration et dépréciations d’actifs) « devraient diminuer à l’avenir », assure Isabel Marey-Semper, directeur financier de PSA.

L’an dernier, PSA a dégagé un résultat net de 885 millions d’euros (contre 183 millions en 2006), pour un résultat opérationnel courant de 1,75 milliard (+56,6 %) et un chiffre d’affaires de 60,6 milliards (+7,1 %). Les analystes ont surtout souligné le rebond du cash-flow libre à 1,6 milliard (contre -37 millions en 2006).

A lire aussi