Montée en puissance des contrats d'échange de défaut de crédit en 2007

le 16/04/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’Association Internationale des swaps et des dérivés (ISDA) a annoncé les résultats de son enquête de marché annuelle sur les produits dérivés négociés de manière privée. L'ISDA a rapporté un bond de 37 % du montant notionnel des Credit Default Swaps (CDS) au second semestre 2007 par rapport au premier à 62.000 milliards de dollars. Sur l'année 2007, la progression atteint 80 %, contre 34 % pour les dérivés de taux, dont le notionnel s'élève à 382.3 milliards de dollars. La course à la protection des investisseurs contre le risque de défaut depuis l'éclatement de la crise explique cette montée en puissance des CDS.

A lire aussi