Les marchés européens rechutent brutalement

le 23/01/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Bourse de Paris a brutalement chuté mercredi en milieu de journée, tirée par la baisse des bancaires après que de nouvelles rumeurs ont circulé sur des dépréciations d'actifs à la Société générale (voir ci-dessous). Les marchés ont été déçus aussi après la déclaration de Jean-Claude Trichet qui a souligné que la Banque centrale européenne devait rester concentrée sur la lutte contre l'inflation dans la zone euro, laissant ainsi entendre qu'il n'a pas l'intention de suivre la Fed dans une baisse de taux rapide et énergique.Vers 12h40, le CAC 40, qui avait ouvert en hausse de 2,19%, chute de 2,44% à 4.724,48 points et évolue dans une fourchette de plus de 200 points. Tendance que l'on retrouve pour les indices européens. Parallèlement, les contrats à terme sur les indices américains affichaient des replis de même ampleur à Wall Street, qui a signé mardi soir sa cinquième séance consécutive en territoire négatif.

A lire aussi