La liste des victimes du scandale Madoff s'allonge

le 15/12/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'action BNP Paribas chute de près de 9% à midi en Bourse de Paris après la suspension de l'opération de démantèlement de Fortis (voir ci-dessous) et l'annonce d'une perte potentielle liée au scandale Madoff. BNP Paribas a annoncé dimanche qu'elle estimait à 350 millions d'euros la perte potentielle liée à l'affaire Madoff sur une vaste fraude présumée de cinquante milliards de dollars aux Etats-Unis. Le titre Natixis recule également de 6,08%, après l'annonce par la banque d'une exposition indirecte aux activités de l'homme d'affaires Bernard Madoff à hauteur d'un montant maximum de 450 millions d'euros. La plus grande banque espagnole Banco Santander perd 3,67%. Son fonds d'investissement Optimal est exposé à hauteur de 2,33 milliards d'euros. AXA a déclaré que son exposition était "bien inférieure" à 100 millions d'euros. HSBC Holdings est exposée à hauteur de 1,5 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros), selon le Financial Times en raison de prêts accordés à des clients institutionnels, principalement des fonds de fonds qui voulaient investir avec Madoff. Royal Bank of Scotland estime sa perte potentielle à environ 400 millions de livres (450 millions d'euros). Une liste sans fin où l’on retrouve bon nombre de fonds spéculatifs américains.

A lire aussi