Les LBO ont des effets contrastés sur l'emploi

le 25/01/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Une étude présentée aujourd'hui au Forum économique de Davos montre que deux ans après leur rachat en LBO, les sociétés américaines comptent en moyenne 7% de salariés en moins que les autres entreprises du même secteur. En revanche, le nombre d'emplois s'équilibre au bout de quatre à cinq ans.

A lire aussi