Lagardère fidèle à EADS

le 13/03/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Arnaud Lagardère, gérant commandité du groupe de médias, a estimé dans un entretien accordé au quotidien que "le cours de l'action EADS n'est pas là où il devrait être. Il existe un réel potentiel de hausse. Céder notre participation ne serait donc pas aujourd'hui dans l'intérêt de nos actionnaires", souligne le dirigeant. "Dans la télévision, je pensais il y a encore trois ans que Lagardère devait contrôler une chaîne puissante. J'ai changé d'avis et nous n'avons pas l'intention d'acquérir TF1 si elle était à vendre un jour ou France 2 si elle était privatisée, ce que je ne crois pas", ajoute-t-il par ailleurs. (Lire aussi p18)

A lire aussi