L'intérêt porté au Rafale soutient le titre Dassault Aviation

le 06/06/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le gouvernement des Emirats arabes unis a engagé des discussions avec la France pour le replacement de sa flotte de mirage à partir de 2013. «En cas de signature prochaine de contrat, les premiers appareils pourraient être livrés à partir de 2012», précise l’Elysée. Ce contrat estimé à plus de 5 milliards d’euros a fait rebondir de 6 % le titre Dassault Aviation à mi-séance.

A lire aussi