L’économie américaine détruit des emplois

le 10/03/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un élément de plus pour appuyer la thèse de la récession. L'économie américaine a détruit en février 63.000 emplois, son plus mauvais chiffre mensuel en près de cinq ans, contrairement aux attentes du marché qui tablait en moyenne sur 25.000 créations, selon les données publiées vendredi par le département du Travail. Il s'agit du deuxième mois consécutif de contraction du marché de l'emploi. Le département du Travail a aussi révisé en baisse ses estimations des deux mois précédents, avec 22.000 emplois perdus en janvier (contre 17.000 en première estimation) et seulement 41.000 emplois créés en décembre, au lieu de 82.000. C'est la première fois depuis mai et juin 2003 que l'économie américaine détruit ainsi des emplois deux mois de suite, ce qui vient souligner l'ampleur du ralentissement économique aux Etats-Unis. Le taux de chômage national a en revanche été ramené à 4,8% en février, contre 4,9% en janvier. Cette diminution est toutefois imputable à une réduction de la population active. «Ce rapport confirme ce que beaucoup pensent désormais, à savoir que l’économie est en récession», estime la recherche économique de BNP Paribas Americas. Les marchés d’actions européens ont d’ailleurs accentué leurs pertes à l’annonce de ces mauvais chiffres et l’euro dépassé la barre des 1,54 contre le dollar.

A lire aussi