L'assureur-vie chinois Ping An vise à terme une part de 7% dans Fortis

le 31/03/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Ping-An, numéro deux chinois de son secteur, a récemment fait passer sa part de 4,18% à 4,99% dans Fortis, à la suite du rachat de 50% de la filiale gestion d'actifs du groupe pour quelque 2,15 milliards d'euros.

A lire aussi