Front commun pour la Société Générale

le 26/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Société Générale ne manque pas d’alliés. Il y a quelques semaines, alors qu’elle peinait à se refinancer sur les marchés suite à la révélation de la fraude de trading, plusieurs banques françaises se sont portées à son chevet. Et particulièrement le Crédit Agricole, un « allié inattendu » en ces « temps troublés » selon le quotidien. Il s’agirait de ne pas laisser la SG « tomber dans l’escarcelle » de BNP Paribas. La SG a pu ainsi traverser « sans encombre, et en toute discrétion, cette passe délicate ». Pour autant, BNP Paribas aurait « contribué à hauteur de un milliard d’euros ». Elle faisait défaut au sein du syndicat bancaire pour l’augmentation de capital en cours de la Société Générale.

A lire aussi