France Telecom veut rassurer sur TeliaSonera

le 18/04/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’opérateur français de télécommunications a confirmé dans un communiqué son intérêt pour son homologue scandinave en évoquant des "démarches exploratoires". "Un tel rapprochement ne pourrait intervenir que dans le strict respect des engagements pris par France Télécom concernant son ratio dette nette sur marge brute opérationnelle (MBO) à moyen terme, ainsi que sa politique de distribution de dividende", précise l'ancien monopole. Lors d'une conférence téléphonique, le directeur financier Gervais Pellissier a déclaré que le ratio dette nette/MBO pourrait atteindre 2,5 au maximum en cas de rachat de TeliaSonera, puis serait ramené à moins de 2 (son niveau fin 2007) "à horizon 2 ou 3 ans maximum".

A lire aussi