Fortis annonce un premier trimestre marqué par de lourdes dépréciations

le 13/05/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le groupe belgo-néerlandais de services financiers a annoncé une baisse de 31% - plus marquée qu'attendu - de son bénéfice net trimestriel, de lourdes dépréciations liées à la crise financière ayant occulté les profits générés par l'acquisition d'une partie d'ABN Amro. Il a été ramené à 808 millions d'euros contre 1,17 milliard au premier trimestre 2007. ABN a contribué à hauteur de 319 millions au bénéfice de la division bancaire mais Fortis a parallèlement passé une charge de 380 millions d'euros.

A lire aussi