Déprime persistante pour l’immobilier résidentiel américain

le 23/05/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le volume des ventes de logements existants aux Etats-Unis devrait avoir poursuivi son inexorable déclin au mois d’avril, éloignant toute perspective de rétablissement du marché immobilier outre-Atlantique. Les économistes interrogés par Bloomberg misent sur un déclin de 1,6 % par rapport au mois de mars de cette donnée publiée par l’association américaine des agents immobiliers, la NAR, à un volume annualisé de 4,85 millions de logements. D’un côté, les conditions de crédit se sont tendues, de l’autre les acheteurs solvables misent sur la poursuite d’une baisse et retardent leur achat.

A lire aussi