La CNCE négocie la reprise à 100% du Crédit Foncier

le 15/12/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'opération n'aura pas d'impact sur la participation de la CNCE dans Nexity. Le prix n'est pas encore déterminé

La Caisse Nationale des Caisse d'Epargne (CNCE) envisage de contrôler 100% du capital de Crédit Foncier de France en rachetant les 23,4% du capital de ce dernier détenus aujourd'hui par le promoteur Nexity. La CNCE - qui détient déjà 76,6% du Foncier - et Nexity ont annoncé vendredi être entrés en discussion sur le rachat de cette participation, espérant finaliser cette opération début 2009.

Dans un communiqué commun, les deux groupes expliquent que cette opération ne remet pas en cause la participation de la participation de 39,6% de la CNCE dans Nexity.

"Cette opération, dont les modalités sont en cours de détermination, sera sans impact sur la participation détenue par la CNCE dans Nexity et ne modifiera en rien les accords et conditions de la coopération industrielle des deux groupes", assurent-ils.

Pour fixer le prix de rachat de la participation du promoteur immobilier dans le Crédit Foncier, les deux parties envisagent de "retenir comme référence principale les fonds propres du Crédit Foncier de France", précisent-ils, ajoutant que ce prix fera l'objet d'une expertise.

Il y a un mois, Nexity et la CNCE avaient démenti des informations de presse selon lesquelles ils envisageaient une rupture de leur alliance. Selon l'article en question, publié par Le Parisien, les Caisses d'Epargne récupéreraient la participation dans le Crédit foncier ainsi que 32% de la foncière Eurosic, deux participations apportées pour entrer au capital de Nexity en juin 2007.

La CNCE, qui négocie actuellement un rapprochement avec l'organe central des Banques populaires, a également annoncé lundi son intention de transférer à ses 17 caisses régionales sa participation de 17,74% dans CNP Assurances.CNP Assurances est détenue à hauteur de 40% par la Caisse des dépôts et à 35,48% par Sopassure, structure intermédiaire détenue à parité par la Banque postale et la CNCE. Cette dernière peut ainsi corriger un ratio de solvabilité "dégradé" par la perte de trading de 751 millions d'euros révélée en octobre dernier.

A la Bourse de Paris, le titre Nexity a terminé vendredi en baisse de 2,88% à 9,12 euros. A ce cours, il a perdu près de 71% de sa valeur depuis le début de l'année.

La capitalisation boursière de Nexity ressort désormais à 495 millions d'euros.

A lire aussi