Bruxelles salue la proposition franco-allemande sur la libéralisation de l'énergie dans l'UE

le 31/01/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La France, l'Allemagne, l'Autriche, la Bulgarie, la Grèce, le Luxembourg, la Lettonie et la Slovaquie, soit une minorité de blocage, ont présenté une alternative impliquant une séparation effective de la production et de la distribution, qui se ferait par le biais des régulateurs nationaux garantissant un libre accès aux infrastructures pour les nouveaux entrants et l'indépendance des décisions d'investissement.

A lire aussi