La BRI inquiète pour la santé des banques

le 30/06/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Malcolm Knight, directeur général de la Banque des règlements internationaux (BRI), a indiqué lundi lors de l'assemblée générale de l'institution que "la santé de banques de premier plan, en Europe et aux Etats-Unis, reste un motif de préoccupation". "Il n'est pas exclu que certaines banques procèdent à d'importantes dépréciations additionnelles", souligne-t-il en s'inquiétant d'un nouveau resserrement du crédit qui en découlerait. Le directeur général de la BRI exhorte par ailleurs les acteurs privés; aujourd'hui sous perfusion des banques centrales, à trouver des solutions de marché pour restaurer leur liquidité. "Tôt ou tard, les actifs détériorés devront être négociés sur les marchés - pas remisés auprès des banques centrales - par des moyens qui restent à trouver", prévient-il.

A lire aussi