La fragilisation des pays du Golfe met leurs notes sous pression

le 09/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Moody’s a placé sous revue pour une possible dégradation les notes de l’Arabie Saoudite, des Émirats Arabes Unis, du Koweit et du Qatar.

Les perspectives des émetteurs du Golfe sont plus que jamais incertaines. Après S&P mi-février, c’est Moody’s qui a mis le week-end dernier la pression sur les pays producteurs de pétrole en plaçant la note de toute une série d’entre eux sous revue pour une possible dégradation de leurs notes...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi